Devenir diagnostiqueur immobilier : comment faire?

Lors d’une vente, d’un achat ou d’une location immobilière, un contrôle du logement est obligatoire. Ce dernier est également connu sous le nom de diagnostic immobilier et constitue un impératif aux yeux de la loi notamment avant de conclure une vente immobilière. La personne habileté à faire ce diagnostic est le diagnostiquer immobilier. Différents critères sont exigés pour pouvoir exercer le métier.

Pourquoi devenir diagnostiqueur immobilier

Pour garantir l’état des installations ainsi que l’état d’un logement, l’avis d’un diagnostiqueur immobilier est obligatoire. Pratiquer ce métier consiste à permettre aux propriétaires ou aux locataires d’un bien immobilier d’avoir en main le bilan technique et énergétique des lieux pour ensuite agir en conséquence afin d’éviter les aléas d’une vente ou d’une location irrégulière. Cela permet, entre autres, de connaître le taux d’exposition au plomb, d’analyser la présence d’amiantes et de termites, d’établir un diagnostic de performance énergétique et de contrôler le réseau électrique ainsi que l’aménagement du gaz sans oublier le métrage selon la loi Carrez.

Le profil indiqué pour devenir diagnostiqueur immobilier

Différents critères sont exigés pour être un excellent diagnostiqueur immobilier. Il est en premier lieu nécessaire que le futur diagnostiqueur ait une personnalité affirmée et qu’il soit grandement responsable. Il doit également avoir la fibre commerciale et profiter d’une connaissance juridique et technique sur le contrôle des bâtiments. Du côté des caractéristiques personnelles, un bon diagnostiqueur est tenu d’avoir l’esprit d’innovation et d’ouverture mais aussi une capacité à gérer les situations de crise.

La formation pour devenir diagnostiqueur immobilier

Comme tout métier dans le secteur immobilier, être diagnostiqueur requiert la suivie d’une formation subordonnée à un stage pour pouvoir obtenir le certificat. La formation est généralement prévue pour deux à 3 mois maximum le cycle. Un seul cycle peut suffire pour avoir le certificat d’exercice. Cependant, des formations en plus sont obligatoires pour pouvoir exercer telles que la veille juridique ainsi que la veille technique. Toutes deux sont les moyens proposés afin de se tenir au courant des derniers textes de lois en vigueur et des nouvelles réglementations techniques exigées dans le domaine de l’immobilier. De nombreux centres de formations sont aujourd’hui disponibles pour être certifié diagnostiqueur immobilier comme O² Formations, CESI Entreprises, Apave et eBTP Formations.

Mots-clés : ,

Donnez votre avis