L’assurance des prêts immobiliers : zoom sur les quelques améliorations apportées

La modification du dispositif Bourquin a été récemment acceptée par le Conseil Constitutionnel. Elle permet désormais aux emprunteurs d’annuler leur contrat d’assurance chaque année à la date d’anniversaire de l’engagement. Ce qui facilitera beaucoup la vie de nombre d’emprunteurs. A cet effet, ces derniersseront libres de renégocier certaines conditions ou opter pour un prêt plus intéressant sans aucune difficulté rencontrée.

Ce qui change dans les procédés des assurances de prêt immobilier

Par la loi Lagarde, il est actuellement possible de se tourner vers un assureur indépendant de l’établissement qui procure le prêt et cela même en période de remboursement. L’emprunteur peut aussi chercher un autre organisme. L’objectif est de trouver des conditions plus adéquates et plus avantageuses.

Si vous effectuez un emprunt immobilier, les établissements financiers vous suggèreront un contrat groupe. Toutefois, il faut faire attention car c’est une solution plutôt couteuse. Tout de même, il est toujours possible de s’engager avec un organisme indépendant et d’en obtenir l’approbation de la banque. Pour cela, il est indispensable que les garanties offertes par le nouvel engagement soient semblables à celle du contrat initial. Vous pouvez optez au rachat de credit immobilier lcl.

Ces nouveaux procédés vont permettre aux assurés d’ajuster les conditions de leur emprunt selon leur situation. Ainsi, ils peuvent aussi effectuer des économies substantielles.

Le tarif de renégociation d’assurance emprunteur

L’assurance de prêt n’est pas obligatoire mais fortement recommandée voire exigée par les banques. Elle constitue une sécurité pour l’emprunteur et sa famille mais également pour la banque. Pour cela, l’emprunteur peut choisir une assurance de crédit auprès de son organisme de prêt, ou avoir recours à une délégation d’assurance en choisissant un autre assureur.Les institutions financières, depuis le dispositif Hamon, n’ont plus le droit de vous faire payer des coûts s’afférent au changement de contrat ou d’analyse de dossier pour l’installation d’une délégation d’assurance.

De leurs côtés, les frais pour faire des tests médicaux sont toujours de la responsabilité financière des compagnies. De ce fait, trouver un autre organisme plus intéressant ou effectuer une renégociation pour une autre assurance afin d’obtenir un nouvel emprunt immobilier sera une chose simple puisqu’il n’y aurait aucun tarif, autrement dit tout sera réalisé gratuitement. Après ces changements, il vous est alors possible d’avoir facilement un nouveau contrat d’assurance plus convenable à votre situation.

Donnez votre avis