Les six rapports d’étapes vers la Rénovation énergétique des bâtiments

Six propositions de mise en œuvre vers une DPE+ ont été présentées vendredi dernier les co-pilotes du projet de rénovation verte des bâtiments (Rénovation énergétique des bâtiments), Marcel Torrents (Président du Delta Dore) et Jacques Pestre (DG Adjoint du groupe Point.P.). Parmi ces six propositions, une seule est nouvelle mais le tout servirait à appuyer le projet de rénovation de 500.000 logements jusqu’en 2017.

1) « J’éco-rénove, j’économise » est le slogan de la rénovation énergétique du ministère du Logement. Le but est d’intégrer le plan de réduction en consommation d’énergies dans tous travaux de rénovation pour bénéficier après d’une économie d’énergie tout en restant écologique.

2) Favoriser la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement) chez les professionnels et artisans du bâtiment d’ici juillet 2014 pour d’une part, faciliter le déblocage de crédits chez les institutions bancaires et d’autre part aider la population à identifier les sociétés possédant le label RGE.

3) Simplifier la grille des bouquets de travaux pour une lecture plus facile par les ménages. A part l’idée de la TVA unique des travaux de rénovation, la conservation à court terme de l’actuel DPE aiderait aussi les particuliers à entrer progressivement dans le DPE+

4)« Tous les bâtiments devront atteindre la classe A ou B de DPE à horizon 2050″ prescrivent M. Torrents et M. Pestre. D’ici là, des moyens à courts termes comme l’imposition de rénovations partielles (toitures etc.) dans le cadre de la transition énergétique 2015 pourraient être mis en œuvre. Le nouveau diagnostic DPE+ se fera en €/m² et chaque construction aura un carnet numérique de suivi des travaux.

5) Utiliser des outils de diagnostics innovants pour la « rénovation 3.0 » afin d’effectuer un audit de construction écologique et répertorier les travaux de rénovations énergétiques dans le carne numérique (voir proposition 5).

6)  La nouvelle recommandation apportée par les copilotes du projet de rénovation écologique consiste à rassembler les professionnels du bâtiment dans un cluster à communication et coopération en vue d’un développement de plates-formes qui agissent conformément aux besoins et conditions régionaux.

Donnez votre avis