Une demande d’amélioration de la DPE

Avant de mettre en vente votre logement, vous devez effectuer toute une série de diagnostic immobilier. C’est obligatoire et impératif. Voici quelques-uns de ces diagnostics :

-          Concernant la surface habitable du logement, il faut bien la préciser et la certifier. Pas forcément par un professionnel, même si c’est recommandé.

-          Selon la date de la construction du logement, ces diagnostics aussi sont obligatoires : diagnostic plomb, diagnostic amiante, termites et aussi l’état parasitaire.

-          En dernier, tous les logements sont concernés par les diagnostics électriques et gaz, ainsi que par le DPE (Diagnostic de Performance Energétique).

Un député UMP  souhaite faire savoir le besoin d’une réforme du DPE. Il s’agit de renforcer les recommandations établies par les diagnostiqueurs en développant l’impact de la DPE aux particuliers. L’institut Montaigne, le principal instigateur de cette idée, a remis un rapport du nom de « Habitat : pour une transition énergétique ambitieuse ». Composé de 7 propositions différentes, ce rapport a pour but d’établir une rénovation efficace et durable du parc immobilier déjà existant.

En pole position se trouve l’ajustement du DPE. La première proposition issue de cet ajustement est d’instaurer l’Euro par an et par mètre carré (Euro/an/m²), une unité de mesure pouvant être mieux assimilée par les utilisateurs parce que facile, et donc beaucoup plus pratique. Ensuite, les diagnostiqueurs émettent des suggestions qui visent à améliorer la qualité énergétique du logement et qui, par la même occasion, conseillent des travaux rentables.

En effet, la demande du député a plus qu’un point positif. Outre la prise de conscience concernant l’état des logements à diagnostiquer, il y a aussi une idée qui n’est pas mentionnée, la création de nouvel emploi comme conseiller en rénovation énergétique. La personne sera donc chargée de réaliser le diagnostic DPE mais en même temps, il sera responsable du suivi des travaux qui en découlent.

Donnez votre avis