Investissement locatif : les conditions pour obtenir un prêt immobilier

Business Home Investment Finance Bank Money Coin

Un investissement immobilier va généralement de pair avec un financement considérable. Jusqu’ici, emprunter reste l’une des solutions les plus avantageuses pour financer un bien immobilier locatif. Cependant, un prêt immobilier ne peut être attribué à n’importe qui. Même si les établissements prêteurs se montrent réceptifs aux investissements immobiliers, particulièrement sur un investissement locatif, le crédit ne peut être accordé que si l’emprunteur est en mesure d’honorer les remboursements jusqu’à leur terme. Voici habituellement les conditions demandées par les banques pour octroyer un prêt immobilier.

Une situation financière bien stable

Avant d’accorder un prêt immobilier, les banques et les autres organismes de crédit évaluent toujours la stabilité financière de l’emprunteur. Cela leur donne une certaine assurance vis-à-vis du remboursement des mensualités. Pour cela, ils vérifient bien si vous disposez de revenus réguliers en vous demandant de fournir certains documents, tels que vos derniers relevés de compte bancaire et bulletins de salaire. Ces derniers sont nécessaires pour connaître vos revenus mensuels. Plus vos revenus mensuels sont élevés, plus vous aurez de chance d’obtenir un prêt.

Voici les documents qui seront utiles à la banque pour évaluer votre situation financière :

  • les deux derniers avis d’imposition,
  • les trois derniers bulletins de salaire,
  • les trois derniers relevés de compte bancaire,
  • une carte d’identité nationale ou un passeport,
  • un justificatif de domicile,
  • les tableaux d’amortissement si vous avez des crédits en cours.

Le taux d’endettement : un critère important pour la demande de crédit

Un des éléments clés que retiendra l’établissement de crédit dans le cadre d’une demande de prêt immobilier est le taux d’endettement de l’emprunteur. En effet, les organismes bancaires refusent d’accorder un crédit à une personne surendettée. Pour pouvoir souscrire à un prêt pour un investissement locatif, votre taux d’endettement ne doit en aucun cas dépasser les 33 %. Le calcul de celui-ci diffère d’un établissement à un autre.

Pour déterminer ce pourcentage, il existe deux méthodes différentes :

  • Si l’établissement de crédit utilise la méthode de la compensation des revenus, le calcul du taux d’endettement sera le suivant : mensualités actuelles + (mensualités du prêt locatif – revenus locatifs nets) / revenus imposables nets.
  • Si l’organisme de crédit pratique la méthode de la non-compensation des revenus, l’opération est la suivante : (mensualités actuelles + mensualités du financement locatif) / (revenus locatifs nets + revenus imposables nets).

Il est plus facile d’obtenir un prêt en s’adressant à un établissement qui pratique la compensation des revenus. Pour une banque qui pratique la non-compensation des revenus, le crédit peut être refusé si le résultat dépasse 0,33, soit 33 %. Toutefois, n’hésitez pas à contacter différents organismes de crédit si votre demande de crédit est refusée.

L’emplacement du bien immobilier à mettre en location

Pour les établissements de crédit, ce critère est aussi important lors d’une demande de prêt pour un investissement locatif. En effet, pour un immobilier locatif situé dans une ville peu développée et non convoitée, les risques de se retrouver avec un bien sans locataire peuvent être assez élevés. C’est donc un risque pour le prêteur.

C’est la raison pour laquelle il est recommandé de choisir des villes ayant une activité économique soutenue ou des lieux près des écoles universitaires pour l’emplacement de votre bien immobilier. Les établissements de crédit sont davantage susceptibles de vous accorder un prêt en investissant dans une ville où la demande locative est importante.

Donnez votre avis