Crédit immobilier : les acquéreurs attirés par les taux en baisse

De plus en plus de profils sont attirés par le fait de devenir propriétaires. Cela peut autant être dans le but de réaliser une location que pour posséder sa propre résidence principale. Bien que cela soit un investissement important, les facteurs d’encouragement vers une telle démarche sont également nombreux. Parmi les plus influents, il y a notamment le taux d’intérêt qui ne cesse de baisser pour le crédit immobilier. Mais est-ce uniquement ce qui pousse les potentiels acquéreurs à se lancer dans l’achat d’un bien immobilier ? Faisons le point sur le sujet !

Le taux en baisse du crédit immobilier : un facteur intéressant

L’achat d’un bien immobilier nécessite d’avoir un fond conséquent. Pour disposer de la somme nécessaire, plus de 80% des investisseurs passent par un crédit immobilier. C’est ainsi que le taux instauré par les banques devient un des facteurs les plus encourageants vers l’acquisition immobilière. Selon Détective Banque, il semblerait d’ailleurs que 40% des primo-accédant ont tenté le coup suite à l’intérêt en baisse du crédit immobilier. Il en est de même pour le PET même si ce dernier n’en est que la cause pour 11% des nouveaux acquéreurs. Les ajustements sur ce dispositif permettant une reconduction de 4 ans présente un intérêt important pour les personnes souhaitant investir dans l’immobilier et ce, quelle que soit la tranche d’âge.

D’autres influenceurs vers l’acquisition mobilière

Parmi les différents secteurs d’investissement, celui de l’immobilier est actuellement le plus sollicité. Pour cause, les divers profils d’investisseurs estiment qu’il est plus sûr et facile à intégrer. D’autant plus que les facteurs encourageants sont de plus en plus nombreux. Pour disposer de chiffres plus concrets sur le sujet, OptimHome a réalisé une étude sur les différentes générations afin de déterminer le taux d’envie d’acquisition immobilière au sein de chacune sur plus de 1500 personnes.

L’acquisition immobilière selon les profils

Tous souhaitent disposer de leurs propres demeures que l’on soit jeune, adulte, actif ou retraité. Seulement, l’envie n’est plus la même au fil du temps et cela se remarque dans le taux de nouveaux acquéreurs dans chaque génération. En ce qui concerne les Millenials, près de 30% des personnes interrogées souhaitent investir et acheter un bien immobilier. Cette tranche d’âge des 18-34 ans compte le plus d’acquéreurs car c’est également la plus active. Pour la tranche des Xennials, le taux est de 22%. Enfin, il y a la génération X où l’on constate un taux de 13%. En effet, il a été remarqué qu’à l’approche de la retraite, c’est-à-dire entre 42 et 52 ans, l’investissement immobilier ne semble plus être une aussi bonne idée même si la démarche attire encore certains profils.

Un marché de plus en plus intéressant

Si le secteur de l’immobilier est autant prisé, c’est parce que les acquéreurs estiment qu’il est plus facile d’acheter un bien actuellement. Sur le contexte économique, on notera qu’environ 62% des acquéreurs estiment que ces dernières années sont favorables à ce genre d’investissement. Il en est de même au niveau politique car les dispositifs permettant un tel investissement sont de plus en plus nombreux.

Et qu’en est-il des années à venir ?

Au vu des divers facteurs avantageux, il est normal que les ménages investissent dans l’immobilier. Bien que la situation dure depuis déjà quelques années, il semblerait que l’intérêt d’acheter sa propre demeure soit encore plus importante au fil du temps. Il est évident que plus les taux d’intérêt du crédit immobilier sont bas, plus il sera facile de trouver un financement adéquat à ceux qui souhaitent faire l’achat d’un bien. Il ne reste donc plus qu’à dénicher un financement correspondant à chacun.

Donnez votre avis