Pourquoi il est judicieux d’isoler ses combles ?

L’isolation des combles est une technique permettant de gagner un confort de vie et une certaine économie sur les factures d’énergies, notamment le chauffage. Pourtant, cette technique reste un vrai challenge avec les rénovations et les constructions à effectuer. Par contre, il existe plusieurs méthodes qui garantissent une bonne performance énergétique.

La technique d’isolation des combles aménagés

L’isolation thermique des combles aménagés constitue un réel espace de vie pour les futurs occupants surtout en été. Les combles sont connus pour leurs vertus à retenir la chaleur durant la saison d’été. De ce fait, la réduction de l’épaisseur des isolants est d’une importance capitale afin de ne pas trop couvrir l’espace de vie. La rénovation pourra s’associer à l’aménagement de quelques poutres pour obtenir un lieu chaleureux.
Pour se protéger des intempéries, la couverture doit être refaite en totalité avec l’installation d’un écran de sous toiture. En effet, l’isolant devra se positionner au niveau des rampants avec l’installation d’une membrane pare-vapeur dans le but de prévenir les soucis de condensation.

L’isolation des combles par l’intérieur ou sous toiture

Isoler les combles par l’intérieur fait partie des priorités parce que le toit laisse s’échapper plus de 30 % de la chaleur. Cette technique est d’une grande utilité pour pallier le problème de chauffage à la saison hivernale. Elle consiste à mettre en place le matériau isolant entre ou sous les solives. L’isolation des combles sous toiture réclame un savoir-faire et une véritable technique pour se protéger des ponts thermiques. Ces derniers surviennent quand l’ajustement des panneaux d’isolants ne se fait pas suivant les normes.

La technique d’isolation des combles perdus

Les combles perdus se définissent comme un espace laissé à son état initial par leurs propriétaires sans procéder à aucun aménagement. Par conséquent, les combles dits perdus réclament une technique d’isolation appropriée à la hauteur du sous-plafond, l’espace libre et l’accessibilité. Ces combles provoquent la majorité des déperditions thermiques, cependant avec un excellent isolant ils procurent une performance thermique et phonique.
On peut distinguer trois solutions pour isoler les combles perdus tels que l’isolation par soufflage, par épandage et par la pose de rouleaux semi-rigides. Le soufflage s’adresse à un petit espace où l’accès reste assez délicat. Par contre, les combles disposant d’une surface considérable même moins spacieux sont isolés par la méthode d’épandage. Les combles spacieux et faciles à accéder usent de la pose de rouleaux semi-rigides à intégrer au niveau du plafond et du plancher.

L’isolation des combles par l’extérieur

L’isolation des combles par l’extérieur est la plus privilégiée par les particuliers et dans les nouvelles constructions. La méthode précède la mise en place des tuiles puisque les matériaux isolants se fixent sur les liteaux.
Les professionnels nomment cette technique sarking à côté du dé-tuilage qui se recommande en cas de rénovation. Cette isolation est destinée pour le gain d’espace, car elle ne couvre pas la surface habitable.

Bref, l’intervention d’un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement et doté d’un caractère sérieux comme https://mescomblesgratuits.fr/ est obligatoire pour jouir des aides octroyées par l’État. Ils sont généralement regroupés autour du crédit d’impôt et de l’éco-prêt à taux zéro.

Donnez votre avis