Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente traditionnelle

Utilisée depuis de nombreuses années pour soutenir la toiture, la charpente traditionnelle n’est pas prête de perdre sa popularité. Bien que concurrencée par la charpente industrielle (aussi appelée fermette) et la toiture plate, elle recouvre encore de nombreuses constructions.

La charpente traditionnelle est constituée de plusieurs pièces faites en bois massif et assemblées sans connecteurs : les fermes, les pannes, les poinçons, les entraits, les chevrons et les arbalétriers. Les deux fermes, qui constituent la base, sont reliées par les pannes, qui accueilleront à leur tour les poinçons et les entraits. Les chevrons et les arbalétriers sont ensuite posés parallèlement. C’est sur ces derniers que les couvertures seront installées.

Comme le choix de la charpente doit tenir compte de vos besoins, de votre budget, mais aussi des contraintes architecturales de votre bâtiment, découvrez ici les avantages et les inconvénients de la charpente traditionnelle avant de vous lancer dans les travaux.

Les avantages de la charpente traditionnelle

  • Matériau noble et naturel

Si la charpente traditionnelle est toujours aussi prisée, c’est surtout grâce à son charme et à sa grande beauté. Le bois qui la constitue est d’ailleurs un matériau noble qui ajoute une touche rustique à toute construction.

  • Résistance et solidité

La charpente traditionnelle est aussi reconnue pour sa capacité à supporter de lourdes charges. Elle peut donc accueillir tous types de couverture: tuiles, ardoises, tôles, etc.

Sachez tout de même que sa résistance est en fonction de l’essence de bois choisie. Les plus utilisées sont l’épicéa, le sapin, le pin, le Douglas, le châtaignier et le chêne. Contrairement aux idées reçues, les bois massifs utilisés pour la charpente sont dotés d’une bonne résistance au feu.

  • Possibilité d’aménager les combles

Opter pour une charpente traditionnelle vous permet de créer un espace de vie supplémentaire en aménageant vos combles. Avec une hauteur suffisante, vous pourrez gagner en surface habitable et apporter une plus-value à votre maison.

Les inconvénients de la charpente traditionnelle

Structure lourde

La charpente traditionnelle est beaucoup plus lourde, comparée à la fermette. Son poids est donc une contrainte à considérer avant de commencer les travaux. Pour éviter les sinistres, il est important de vérifier que les murs porteurs soient bien solides et résistants. Il est alors préférable de confier les travaux à des charpentiers professionnels.

Prix élevé

La pose d’une charpente en bois demande un budget conséquent. L’assemblage des pièces et leur pose sur chantier nécessitent aussi des compétences particulières. Vous aurez donc besoin de plus de main-d’œuvre, ce qui va gonfler votre budget.

Pour la réalisation des travaux, vous devez généralement prévoir jusqu’à 90 € par m². C’est juste un prix à titre indicatif, mais cela peut varier d’un artisan à un autre.

Amélioration de l’isolation

Si vous optez pour une charpente traditionnelle dans l’optique d’aménager vos combles, vous devez envisager, en plus des coûts d’installation, des travaux d’isolation. Toutes les parois des combles parois sont, en effet, en contact avec l’extérieur et elles sont constamment soumises à la variation de la température.

Donnez votre avis