Le comment du pourquoi de la baisse des prix d’achat immobilier en 2014

En 2014, les acquéreurs d’un bien immobilier ont pu profiter d’une baisse des prix d’achat plutôt avantageux. En effet, plus de 10% en moins sur les coûts ont pu être constaté de fin 2011 à fin 2014, d’après les données publiées par le Crédit Foncier.

dad3308c-d5ae-11e1-b4b1-a907de412742-493x328

Une première en France depuis sept décennies

Le phénomène est tel que l’immobilier en France a vécu une première depuis sept décennies. A l’origine de cette situation, une légère chute des prix dans l’immobilier ancien pour l’année 2014. Cette baisse est appréciée entre 0 et 2,5% dans la région Ile-de-France, mais également dans les métropoles régionales. Mais le facteur qui a le plus influencé cet état de fait consiste en des taux d’intérêt historiquement bas. En effet, ces taux se sont établis « à un niveau moyen de 2,36% à la fin de l’année 2014, du jamais vu depuis 70 ans ».

Des pourcentages significatifs

Concrètement, les acheteurs ont bénéficié d’une baisse des prix particulièrement avantageuse sur trois années. En effet, si l’on se réfère sur la base du montant total qu’ils auront à payer capital et intérêts inclus, les acheteurs débourseront alors pour un logement 12,5% moins cher. Cela pourrait s’expliquer par « un prix d’achat de moins de 2% qui, financé dans sa totalité sur 18 ans, revient au global 12,5% moins cher du fait de la chute des intérêts d’emprunt», dixit le directeur général du Crédit Foncier, Bruno Deletré.

De belles perspectives en vue pour 2015

Toujours d’après les perspectives envisagées par le Crédit Foncier, l’année 2015, du moins ses six premiers mois verront cette tendance à la baisse se maintenir. L’organisme spécule en effet sur des taux d’intérêt demeurant encore bas pour cette année, ainsi que sur des prix « en moyenne stables dans le neuf et en baisse modérée dans l’ancien, mais avec des disparités territoriales qui demeureront fortes ».

Donnez votre avis